Défis du mois de Janvier 2019
Défi n°2/5 : Boycotter les soldes

On continue sur notre lancée des bonnes résolutions de l’année 2019 avec le défi n°2 de ce mois de janvier.

Les lobbyistes font bien les choses, après le Black Friday, le Disneyland des déchets et de la surconsommation des fêtes de fin d’année, ils ont prévu un autre évènement super chouette pour dépenser les sous du Papa Noël et commencer l’année en beauté : LES SOLDES!! Malines ces petites bêtes!

Mais cette année, comme on est des consom’acteurs et non pas des moutons, qu’on a compris que l’industrie du textile était la 2e source de pollution dans le monde, on dit NON!! à la frénésie des soldes. Et oui, selon le rapport Climate Works de 2018, l’industrie de la mode émet 8,1% des gaz à effet de serre du monde, soit presque autant que l’ensemble du transport routier de la planète. Ça fait réfléchir non?

Pourquoi boycotter les soldes?

– On s’est engagé il y a 2 semaines dans le Défi rien de neuf alors ce serait quand même dommage de succomber à la tentation si rapidement! Mais bon, je ne vous jetterai pas la première pierre à condition de miser sur des marques éthiques et de boycotter le fast-fashion.

– A la base, les soldes étaient prévues pour le déstockage des collections d’hiver en janvier et d’été en juin. Le principe était de vendre au rabais les invendus de la collection précédente pour faire de la place dans les rayons Mais les marques de fast-fashion produisent maintenant à flux tendu et proposent désormais des nouvelles collections tous les mois. Elles ont alors moins d’invendus donc n’ont plus besoin de faire ce grand déstockage!

On ne fait pas forcément des affaires! Certaines marques gonflent les prix pour pouvoir les baisser au moment des soldes, certains créent même des collections de moins bonne qualité destinées à être vendues spécialement pour les soldes. On achète donc moins cher mais plus souvent, ce qui revient plus cher au final. Au passage, ça ne pousse pas non plus les marques à proposer des articles au meilleur rapport qualité/prix.

– Qui dit produits moins chers, dit baisse des coûts de production = dégradation des conditions de travail des petites mains qui fabriquent nos tee-shirt à 5 euros, produits de mauvaise qualité en matière synthétique qui polluent les rivières avoisinants les sites de production et nos réseaux d’eau lors du lavage en machine, tests sur les animaux… Bref! Pas très éthique ni écologique tout ça!

– On ne trouve pas forcément ce que l’on veut ou ce qui nous va. Acheter une paire d’escarpins pointure 37 alors qu’on fait du 39 parce qu’elle est pas chère, en espérant qu’elle va se détendre avec le temps, est une aberration! Même si on a un coup de cœur pour un article, s’il n’est pas à notre taille, il est évident qu’on ne le portera pas. Qui pendant les soldes n’est pas entré dans des boutiques où il n’y avait que du XXS ou XXL??

– Les soldes poussent à l‘achat compulsif et irréfléchi. La publicité nous pousse à consommer toujours plus, à la TV, à la radio, par mails, on nous baratine avec les soldes et leur supers affaires, on se sentirai presque obligés d’acheter! Mais a-t-on vraiment besoin de ce jeans, de cette paire de chaussures, de ce bijou?

– Ne pas se faire écraser par les consommateurs frénétiques qui courent dans les centres commerciaux et se jettent sur les rideaux de fer avant même qu’ils ne soient complètement ouverts. Si, si! Il y en a qui sont pressés de dépenser bêtement leur argent j’ai vu des vidéos!

– Ne pas nuire à nos petites entreprises françaises qui vendent leurs articles au prix juste et n’ont pas les moyens de pratiquer des promotions.

Pour en savoir plus sur l’envers de l’industrie du textile, lisez le rapport réalisé en 2012 par Greenpeace sur les dessous toxiques de la mode ainsi que le Défi détox lancé aux marques et les tops et flops du classement de 2016.

 

Comment boycotter les soldes?

1. Réfléchir! Ben oui, il n’y a pas meilleure solution que l’achat pensé et réfléchi. Demandez vous d’abord si vous avez vraiment besoin de ce pull? Vous n’en avez pas déjà un similaire? Pourquoi acheter quand on n’a besoin de rien?

2. Avant d’acheter, faites du tri, privilégiez les pièces modulables en plusieurs tenues et dans lesquelles vous vous sentez bien. Pour votre dressing, je vous conseille de respecter la règle de 1 article qui rentre = 1 article qui sort.

3. Privilégier la qualité plutôt que la quantité, les matières naturelles : coton (bio de préférence), lin, chanvre, laine, tencel (matière synthétique mais issue de fibres d’eucalyptus)… plutôt que synthétiques comme le polyester, le polyamide, la viscose, l’acrylique, l’acétate et l’élasthanne, tous fabriqués à l’aide de produits chimiques toxiques qui polluent. Vous aurez des vêtements qui dureront beaucoup plus longtemps donc même s’ils sont plus chers à l’achat, vous vous y retrouverez.

4. Misez sur les marques éthiques qui respectent les conditions sociales des salariés et l’environnement, sur le made in France en priorité qui garantit des conditions de travail convenables. Vous constaterez que plusieurs de ces marques ont d’ailleurs décidé de ne pas pratiquer de soldes car leurs produits sont vendus au juste prix. Vous pouvez retrouvez des vêtements éco-responsables sur plusieurs e-shop comme Dressing responsable, L’ Etiquette, Dreamact ou Kabanes. Sur le site SloWeAre, vous retrouverez aussi un annuaire de créateurs et de boutiques physiques ou en ligne qui œuvrent pour diminuer l’empreinte environnementale de nos vêtements.

5. Si les marques éthiques se révèlent hors budget pour vous, misez sur le marché de l’occasion où c’est tous les jours les soldes! Que ce soit sur les plateforme d’occasion comme Leboincoin, Marketplace, Vinted, Vestiairecollective…, dans les friperies, les magasins vintages, les marchés aux puces, les bourses aux vêtements… vous trouverez forcément votre bonheur.

6. On supprime, sans les ouvrir, les mails aguicheurs des différentes marques qui nous vantent leurs soldes pour ne pas être tenté et on se désabonne aux newsletters des marques fast-fashion.

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à me proposer en commentaire vos marques éthiques préférées ou boutiques en ligne en proposant. A bientôt pour le prochain défi zéro déchet du mois de janvier!

Laisser un commentaire